Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2018

C'était le 25 mai...

Antiquité.
Dans l'ancienne Rome, les Calendriers indiquaient à cette date :
"À la Fortune - Lever de l'Aigle".

1085.
Mort à Salerne (Italie) du pape Grégoire VII. Né de relations incestueuses de sa mère et de son oncle, il prêcha la première croisade et fit excommunier l'empereur d'Allemagne, Henri IV, qu'il contraignit à venir s'humilier à Canossa. Grégoire VII avait écrit dans sa 16ème épître : "Il vaut mieux que l'Espagne appartienne aux Sarrasins plutôt qu'elle ne rende pas hommage au Saint-Siège". Il mourut en maudissant ses ennemis, et fut canonisé en 1606. 

1277.
Cathédrale de Strasbourg.jpgPose de la première pierre de la façade ouest de la cathédrale de Strasbourg, sous la direction de l'architecte alsacien Erwin Steinbach.

 

 

 

 

 

 

1818.
Naissance à Bâle de l'historien de l'art Jakob Burckhardt (La Civilisation de la Renaissance, 1860).

1846.
Ayant emprunté les vêtements d'un ouvrier maçon nommé Badinguet (surnom qui lui restera), le prince Louis-Napoléon Bonaparte, le futur Napoléon III, s'évade du fort de Ham, où il était emprisonné depuis six ans, pour deux tentatives de coup d'État.

1871.
Louis Charles Delescluze.jpgCharles Delescluze, délégué à la Guerre de la Commune de Paris, est mortellement fauché par les fusils versaillais sur une barricade dressée boulevard Voltaire, à la hauteur de la place du Château-d'Eau, ce qui n'empêchera pas sa condamnation à mort par contumace en 1874.

 

 


1881.
En qualité d'hôte d'honneur, Arthur de Gobineau assiste à l'Opéra de Berlin à une représentation de L'Or du Rhin, de Richard Wagner.

Commentaires

Condamner à mort un homme qu'on a déjà tué, c'est pratique pour éviter qu'il ne fasse appel !

Écrit par : Geneviève Béduneau | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire