Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2015

C'était le 16 décembre...

1838.
Bataille de Blood River, en Afrique du Sud. Victoire des Boers d'Andries Pretorius sur les Zoulous.

1916.
Raspoutine est tué à Moscou par une conjuration comprenant le prince Youssoupov, le grand-duc Dimitri, Soukhotine et Pourichkiévitch. Le corps du moine sera emmené jusqu'à l'île Petrowsky, puis jeté dans la Neva.

1934.
À l'initiative des Comités d'action pour l'universalité de Rome (CAUR), ouverture à Montreux, en Suisse, de la première (et dernière) conférence du "fascisme international". Son organisateur est le général Eugenio Coselschi, ancien secrétaire personnel de Gabriele D'Annunzio.

1941.
Mort en Indonésie, sur l'île de Timor, du navigateur Alain Gerbault. En 1923, il avait franchi en solitaire l'Atlantique d'est en ouest à la voile, exploit encore jamais accompli. Admirateur de Jack London, proche de l'Action française et des Croix-de-Feu, partisan d'une "nouvelle religion qui prêcherait le mépris des besoins et le culte de tout ce qui est beau", il s'était fait le défenseur des Polynésiens en butte aux méthodes occidentales de colonisation.

1956.
René Couzinet.jpgL'ingénieur et constructeur aéronautique français René Couzinet se donne la mort à Paris. Créateur au début des années trente d'un avion de ligne d'avant-garde, l'Arc-en-ciel, il n'avait cessé de se heurter à l'incompréhension et à l'indifférence des milieux officiels. Sa femme Gilberte, veuve de Jean Mermoz, l'accompagne dans la mort.

L'Arc-en-ciel n°1 (ou Couzinet 10).JPG

1964.
Sceau de la Justice sur l'Assemblée nationale.jpgÀ Paris, l'Assemblée nationale décrète que les crimes contre l'humanité sont désormais imprescriptibles.