Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2015

C'était le 18 avril...

1917.
À Paris, L'Intransigeant déclare que sur le front, du côté allemand, les cadavres des soldats français sont bouillis dans des autoclaves et leur chair transformée en stéarine, en huile et en savon. Recherchant après la guerre les origines de ce bobard, on s'apercevra qu'en allemand, le mot "Kadaver" ne s'applique qu'aux animaux. Les "autoclaves" en question étaient les installations d'équarrissage pour les carcasses de bétail.

1945.
Bombardement de Noisy-le-Sec.jpgDes avions alliés bombardent la ville de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, faisant 464 morts et plusieurs centaines de blessés parmi la population civile.

Les commentaires sont fermés.